Chandelle Magique – La Posture Yoga Anti-stress Méconnue

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Bonjour,

Aujourd’hui nous allons faire la chandelle. Comment la faire facilement et profiter de tous ses merveilleux bienfaits ? Allons-y doucement. Tout d’abord, n’hésitez pas à rester jusqu’à la fin pour voir ma petite phrase du jour et mon petit cadeau. Et maintenant dévoilons les secrets.
Le mot chandelle n’est pas le vrai nom de la posture. Toutefois il imagine assez bien l’intention d’essayer de s’approcher de la verticale. Le vrai nom de la posture « Sarvangasana », c’est la posture pour tout le corps, pour toutes les parties du corps. Ce qui est intéressant parce que tout de suite ça nous dit à quel point les bienfaits sont nombreux. Sur le retour veineux, sur l’irrigation du cerveau, sur un massage au niveau des intestins pour un meilleur transit intestinal et la digestion, et sur la stimulation de la thyroïde. Et là, petite précision, si vous avez tendance à une hyperthyroïdie, mais le médecin vous le dirait. Vous devez faire la chandelle avec les précautions suivantes ; moins rapprocher le torse du menton, et légèrement relever le menton pour qu’il y ait moins de pression, c’est du bon sens, entre le menton, la gorge et le torse.
Concrètement la posture a tellement de bienfaits qu’elle fait partie de la catégorie des Reines des postures. Avec la posture sur la tête qu’on ne verra pas volontairement. Et les chandelles font partie des postures les plus importantes en yoga.
Commençons calmement par la posture la plus classique.
Les genoux sont pliés sur l’abdomen, les bras sont sur votre tapis, et on prépare une expiration. On va vider les poumons pour donner un tout petit peu d’élan. Et tout de suite, vous le voyez, je viens récupérer les fesses, les reins, pour mettre les jambes dans une position diagonale. Elles ne sont pas trop basses, attention ça c’est la charrue, on en parlera une autre fois. Les jambes sont légèrement surélevées pour aider déjà le retour veineux.
Certains diront que cette variante est déjà trop difficile, pas de souci. Je vais vous montrer la variante de niveau 1, quand on ne peut pas soulever les reins. Il suffit dans ce cas d’avoir deux ou trois coussins, vous ajusterez. Ensuite de les placer au contact de votre hanche et de tourner sur le côté, et de venir coller vos coussins contre vos reins. Et ensuite par de petits mouvements du dos, du bassin, en tenant bien vos coussins avec le bras, de venir surélever vos reins. Déjà cette posture a tous les bienfaits de la chandelle, les pieds peuvent être contre un mur, et juste se détendre. C’est le niveau le plus simple, mais déjà efficace, on va l’appeler le niveau 1.
Donc, la posture que je vous ai montré précédemment sans les coussins c’était le niveau 2.
Le niveau 3, c’est le niveau le plus connu, c’est essayer de chercher la verticale. Donc vous le voyez, j’essaie de rapprocher mon torse du menton, d’aligner mes fesses au dessus des épaules, et les pieds à la verticale. Bien évidemment peu de personnes y arrivent, pas de problème, un niveau précédent est largement suffisant déjà. Mais que se passe-t-il si celui-ci ne me suffit pas ?
L’autre niveau, le niveau 4, c’est d’avoir les bras au sol, soit parallèles, soit en croisant les doigts pour pousser le sol avec vos bras tendus. Mais que se passe-t-il si ce n’est pas suffisant ?
Le niveau 5, et avant dernier, c’est d’avoir vos bras derrière vous, et même si on n’arrive pas à la verticale, de beaucoup redresser le corps.
Et le niveau 6, le dernier, délicat, c’est d’avoir les bras le long du corps, peu importe votre niveau.
Parce que finalement ce que l’on vient de faire là, ça n’est que la posture. Et la posture n’est que le premier stade du yoga. On pourrait dire que c’est que la partie gymnique, mais le yoga ce n’est pas de la gym. Mais une fois que j’ai trouvé ma variante, comment savoir si la variante me convient ?
Alors je l’essaie, je vérifie que je ne bloque pas le souffle. Si je bloque le souffle c’est qu’elle est trop difficile pour moi, je reviens alors à une variante précédente. Je dois pouvoir tenir ma variante immobile pendant au moins deux ou trois respirations profondes, respiration Ujjayi si vous la connaissez. C’est aussi la partie la plus importante de ma position, celle où je m’immobilise.
Parce que le but du yoga ce n’est pas que la posture, ce n’est pas que calmer la respiration. C’est au delà de se concentrer sur ses cinq sens, c’est au delà de se concentrer sur son ressenti et ce à quoi on pense, c’est la méditation !
C’est le moment où, au coeur de votre posture, au coeur d’un léger inconfort, je peux avoir un espace de méditation, dans mon refuge. Le refuge de l’instant présent, au coeur du calme, juste accueillir ce que nous présente le présent … Et très important, un retour paisible, fluide, on revient suffisamment tôt pour revenir lentement, jusqu’à notre position de départ, qui était sur le dos. Pour tout simplement se relaxer, si ça a tiré au niveau des reins. Plutôt que d’avoir les jambes au sol parfois c’est préférable de garder les jambes fléchies. Talons écartés, pieds en « chasse-neige », genoux en contact. Les bras soit sur le ventre, soit sur le sol. Aussi pour détendre le cou, important, 5 petits aller-retour de la tête de droite à gauche.
5, parce que vous allez le voir ici, c’est le cinquième chakra, au niveau de la gorge. Puis un ou deux grands soupirs, et savourer le retour au calme, quelques respirations passives, incontrôlées.

Pratiquez la régulièrement, regardez cette vidéo au moins une deuxième fois, pour bien la saisir, et aussi souvent que vous aurez besoin de pratiquer.
Mais souvenez-vous, la posture n’est que la partie visible de l’iceberg, le plus important est invisible …

Bravo d’avoir regardé cette vidéo jusqu’ici, ça montre que vous êtes déterminés. Et pour vous en féliciter vous savez que j’ai l’habitude de vous offrir mon petit guide « le Yoga, ma clé anti-stress » où je vous dévoile mes secrets bonheur. Tout simplement en cliquant sur le premier lien dans la description, et je vous l’enverrai par mail.
En attendant attendez ma petite phrase du jour qui va arriver, car nous avançons ensemble.
Prenez bien bien soin de vous, au revoir …

« La méditation, la pleine conscience, le bonheur c’est accueillir ce que nous présente le présent ! »


POWRX – Tapis de Gymnastique Anti-DÉRAPANT sans phtalates/Tapis de Sol
Pilates – Yoga I Dimensions 190 x 60, 80 ou 100 x 1,5 cm I avec Affiche d’entraînement/Différentes Couleurs

€36.99

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer